Des données non prises en compte

Conséquence ? La valeur d’achat s’élève plus rapidement que la valeur de service.

“Dès lors que l’évolution des deux paramètres a lieu selon des indices différents, on constate une baisse de rendement, soit le rapport entre la valeur de service et d’achat”, indique à Capital Jacques Martel, administrateur de l’Union nationale interprofessionnelle des retraités CFE-CGC.

Et d’ajouter : “Résultat, vous cotisez plus pour percevoir le même niveau de pension lorsque vous serez à la retraite.”

Selon les données de Spac actuaires, société de conseil en actuariat spécialisée dans le social, le rendement “instantané” net est de 5,81% en 2019 alors qu’il affichait 5,99% l’année précédente. Cela signifie que pour 100 euros de cotisation, vous vous établissez une rente de 5,81 euros par an. Celle-ci vous sera versée pendant toute votre retraite. En 2018, le gain était de 5,99 euros.

Le décalage entre la date de la cotisation, le moment du départ à la retraite, et les éventuelles revalorisations de pension ne sont en revanche pas pris en compte. C’est pourquoi, comme le notifie Brigitte Écary, présidente de Spac actuaires, “à choisir, il vaut mieux un taux de rendement plus faible et une meilleure revalorisation par exemple un point au-dessus de l’inflation, plutôt qu’un rendement plus élevé mais un quasi-gel de la pension”.