Eric Woerth, était en tchat en direct sur Planet.fr mardi 8 juin. Plus de 1 000 questions sur la réforme des retraites ont été posées au ministre du Travail. Voici ses réponses à 30 questions !

paulettepampy : D'après mon relevé de carrière, je peux prétendre prendre ma pré-retraite le 01/04/2011, j'ai assez de trimestres cotisés. Pourriez-vous me dire si la loi Fillon concernant les retraites anticipées sera reconduite. Merci de votre réponse.

Eric Woerth : Le dispositif de carrières longues sera prolongé, selon des modalités que le Gouvernement va préciser dans les prochaines semaines.  

anémone : Nous les retraités actuels sommes-nous concernés par cette réforme?

Eric Woerth : Non, nous nous sommes engagés à ne pas changer les règles du jeu pour les retraités actuels : vos pensions ne seront pas diminuées, et seront toujours revalorisées selon l'inflation, vous permettant de conserver votre pouvoir d'achat.

loïc : Il y a déjà eu quatre réformes les vingt dernières années. Vous pensez vraiment qu'elles ont servi à réformer quelque chose si l'on se trouve aujourd'hui dans une telle situation ? La rénovation que vous proposez actuellement est-elle une énième réformette qu'il faudra elle-même réformer d'ici deux ans ?

Eric Woerth : L'ensemble des réformes passées ont permis à nos régimes de retraite de ne pas dériver. Mais nous devons constater qu'il faut aujourd'hui aller plus loin encore. Nous nous engageons à proposer une véritable réforme de société, qui permettra le retour à l'équilibre de nos régimes de retraite.  

valentine : Quelles solutions propose le Parti Socialiste et que retenez-vous de ces propositions ?

Eric Woerth : Le Parti socialiste propose un choc fiscal sans précédent qui aurait un effet dévastateur sur notre économie. Les calculs très approximatifs qu'il présente montrent que le niveau des prélèvements serait tel qu'au final ce sont nos emplois qui seraient menacés. Nous refusons de prendre ce chemin.  

lilou : Quelles sont les raisons des dysfonctionnements actuels dans le système de retraites ? Ces problèmes sont-ils uniquement conjoncturels et se résorberont-ils avec la fin de la crise ?

Eric Woerth : Nos systèmes de retraite sont menacés en raison d'une très bonne nouvelle : nous vivons plus longtemps ! Mais, cette bonne nouvelle augmente naturellement le nombre de retraités par rapport au nombre d'actifs, ce qui déséquilibre nos régimes. La crise n'a fait que rapprocher un peu plus une situation à laquelle nous aurions de toute façon été confrontés.  

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.