Pour remédier à un manque de ressources et financer les pensions de juin et juillet, l'Agirc-Arrco a demandé à l'Etat une avance de trésorerie. Malgré un refus, les versements ne sont pas menacés. En revanche, si la situation perdure, des règles drastiques pourraient être appliquées…
Retraite complémentaire Agirc-Arrco : les mesures pénalisantes qui nous menacentIllustrationIstock

Une réponse négative. Après avoir demandé 8 milliards d’euros d’avance de trésorerie à Gérald Darmanin, le 7 mai dernier, pour assurer le versement des pensions de juin et de juillet, le verdict est tombé : l’Etat ne viendra pas en aide à l’Agirc-Arrco. "Rien d’anormal", estime Eric Chevée, de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). "D’abord parce que l’État estime que nous avons les réserves suffisantes pour assumer cette baisse de cotisation et ensuite parce que les prévisions sont moins mauvaises que prévu", rapporte Capital.

En effet, si l’Argirc-Arrco prévoyait un manque à gagner de 50% en avril, la baisse des cotisations perçues, liée majoritairement au chômage partiel engendré par la crise sanitaire, n’est finalement que de 25%. Le milliard d’euros de trésorerie manquant (et non de solvabilité) devrait par ailleurs être emprunté, au lieu d’être puisé dans les réserves des caisses complémentaires. Le prêt serait gagé sur ses actifs en gestion.

Retraite complémentaire : pas d’impact pour le moment, et après ?

Si pour l’heure, cette recherche de trésorerie ne devrait pas impacter les actifs et les retraités - Argirc-Arrco possède d’ailleurs 65 milliards d’euros de réserves, permettant de garantir neuf mois de pensions retraite, sans aucune récolte de cotisations - qu’en serait-il si la situation venait à perdurer ?

"Difficile de deviner à quel niveau sera la situation dans quelques mois", admet Frédéric Sève de la CFDT. "Oui, nous avons connu un fort recul des cotisations versées, mais ce le plus grave serait que pendant les prochains mois, le niveau de cotisation demeure 10% en dessous de la normale. Dans ce cas, nous devrons réfléchir à la trajectoire que devra prendre l'Agirc-Arrco", ajoute-t-il.

Quelles seraient alors les pistes envisagées ?

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Caisse de retraite : l'aide exceptionnelle pour les indépendants

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.