Sommaire

Retraite complémentaire : cette mauvaise surprise qui interroge

La première des questions posées par ce décret concerne la retraite complémentaire. Et n’est pas sans engendrer des remarques agacées de la part des informateurs de Capital

En effet, le projet de décret établit que la retraite complémentaire est obligatoire pour tous les travailleurs indépendants. Concrètement, cela signifie donc qu’elle ne le serait pas pour une catégorie d’entre eux ; celles et ceux n’ayant pas cotisé depuis trois ans… et qui feront désormais le choix de ne pas surcotiser en réponse.

“Alors au nom du principe d'égalité, il faudrait rendre la cotisation à la retraite complémentaire optionnelle pour tous les travailleurs indépendants”, s’agace par exemple Grégoire Leclercq, le président de la Fédération nationale des auto-entrepreneurs (FNAE).

Cette situation étrange s’explique par le fait que les travailleurs indépendants, qui cotisent à hauteur de 22% de leurs revenus, ignorent comment sont réparties leurs charges sociales. Ils ne savaient pas, avant ce projet de décret, quelle part de leurs cotisations était consacrée à la Sécurité sociale, à la CSG, ou au financement de leur retraite…

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.