Sommaire

Réforme des retraites : la pension de réversion repoussée de 7 ans

Des droits ouverts à compter de 62 ans seulement. C’est ce que prévoit le rapport Delevoye tant contesté. Cela signifie donc que l’âge de liquidation de la pension de réversion sera reporté de 7 ans pour les salariés du secteur privé. A l’heure actuelle, elle intervient en effet à compter de 55 ans dans le régime de base et le régime complémentaire Agirc-Arrco. Elle peut d’ailleurs être anticipée dans le régime complémentaire, dans le cas où le conjoint survivant est invalide ou bien s’il a 2 enfants à charge.

La prise en charge des veufs et veuves âgés entre 55 et 62 ans n’a pour le moment pas été précisé dans le nouveau système de retraite universel.

En revanche, pour les divorces, la réforme tend à simplifier les choses. Les droits de l’ex-conjoint à une pension de réversion seront en effet réglés au moment du divorce, via une augmentation de la prestation compensatoire. Cela afin d’éviter le partage de la réversion en cas de remariage, entre les différentes épouses. L’évaluation de cette pension reste toutefois, ici aussi, inconnue.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.