Réforme des retraites : une baisse de 20% pour les notaires les plus aisés ?

Inquiète par la fusion de ses deux caisses de retraite (CPRN et CPRCEN), la profession souhaite établir un "régime optionnel de capitalisation" sur la partie des revenus supérieure à 10 000 euros. Cela afin d’éviter une baisse des pensions. Pour le président du CSN, "ces montants pourraient alimenter un étage de retraite par capitalisation" qui avantageraient les notaires libéraux aux revenus moyens de 12 000 euros par mois.

D’après L e s Échos, qui ont pu consulter l'étude d'impact annexée au projet de loi du gouvernement, les notaires dont la rémunération atteint six fois le plafond de la Sécurité sociale, soit environ 20 500 euros par mois, devraient voir leur pension diminuer de 20% à 7 500 euros.

Qu’en est-il par ailleurs des militaires ?

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.