Réforme des retraites : l’examen "peut durer un temps infini"

De son côté, le député communiste Pierre Dharréville n'y voit lui qu'une critique facile du travail parlementaire : "Ce ne sont pas des arguments sérieux [et] j'aimerais bien que La République en marche ait la même précision sur le chiffrage de sa réforme mais c'est loin d'être le cas."

Brice Lacourieux dénonce également la stagnation du nombre d'amendements à traiter. Apostrophant l'estimation de "150 jours" émise jeudi 20 février par le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, il remarque que "le nombre d'amendements qu'il reste à traiter bouge très peu". En cause, l'ajout incessant de sous-amendements au projet de loi par l'opposition. "Donc potentiellement cela peut durer un temps infini", déplore-t-il.

Le débat s’enlisant, l’article 49.3 pourrait-il alors être employé pour faire aboutir la réforme ?

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.