Plus de 40 000 amendements à examiner. En plus de durer plusieurs années, le travail parlementaire pourrait être extrêmement cher.
Réforme des Retraites : l’"obstruction parlementaire" coûtera une fortune aux contribuablesIllustrationIstock

1,5 million d’euros par jour. Voici à combien sont estimés les journées d’examen des amendements et sous-amendements de la réforme de retraite. C’est ce qu’affirme sur Twitter le premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier. Car depuis le lundi 17 février, les députés examinent le projet de loi tant controversé. En guise de désaccord, l'opposition a donc déposé plus de 40 000 amendements. 56% proviennent de La France insoumise et 32% du groupe de la Gauche démocrate et républicaine. La majorité parlementaire dénonce une technique d'"obstruction parlementaire", rapporte franceinfo.

Réforme des retraites : "Chaque jour ne se vaut pas"

Le député de l'Ille-et-Vilaine cite dans son tweet son collègue de La République en marche, Jean-René Cazeneuve. Il a affirmé en séance qu'il faudrait "20 ans de débats nuit et jour" pour que tout soit étudié. 

Contacté par franceinfo, Florian Bachelier indique s'être appuyé sur le budget annuel de l'Assemblée, "550 millions d'euros" selon lui, pour établir cette estimation. Après vérification, les dépenses budgétaires totales établies pour l'année 2020 se montent à près de 568 millions d'euros. Déficit prévu ? 48 millions d'euros. Ainsi, le coût d'une journée de travail parlementaire se hausserait à environ 1,5 million d'euros.

Toutefois, ces chiffres sont contestés par Brice Lacourieux, collaborateur parlementaire et blogueur pour Le Monde. Il précise en effet que ce calcul n’est qu’une moyenne qui ne comptabilise pas la nature de chaque charge de fonctionnement : "Chaque jour ne se vaut pas, une journée de week-end vaut par exemple plus cher", explique-t-il à la radio publique.

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Simulez votre propre réforme des retraites

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.