2. La franchise : une relation contractuelle

Il n'existe pas un statut juridique de la franchise. La formule repose sur une relation contractuelle entre un franchiseur et un franchisé. Le contrat définit ce qui sera mis à votre disposition par le réseau : enseigne, marque de fabrique, de commerce ou de service, symboles (logo, etc.), expérience et savoir-faire, fourniture d'une assistance commerciale ou technique... Le contrat fixe les contreparties financières de ce soutien (droits d'entrée, royalties). Si le franchiseur doit donner tous les ingrédients pour réussir au nouveau venu, il n'est jamais tenu à une obligation de résultats. Les risques d'un échec pèsent sur les épaules du franchisé.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.