8 100 nouveaux demandeurs d’emploi ont été enregistrés en décembre 2014, soit une hausse de 0,2% par rapport au mois de novembre, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Travail. 

Le chômage toujours en hausse. Le nombre de demandeurs d’emploi a une nouvelle fois augmenté en décembre 2014, avec une légère hausse de 0,2% de chômeurs par rapport à novembre, selon les chiffres du ministère du Travail publiés mardi. "Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 496 400 en France métropolitaine fin décembre 2014. Ce nombre augmente par rapport à la fin novembre 2014 (+0,2 %, soit +8 100). Sur un an, il croît de 5,7 %.", précise le communiqué de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits toutes catégories confondues (B et C concernant les activités réduites) s’établit à 5 218 200 en France métropolitaine fin décembre 2014 (5 521 200 en France y compris Dom). Ce nombre augmente de 0,8 % (+41 900) au mois de décembre. Sur un an, il augmente de 6,4 %.

Le nombre de personnes sans aucun emploi en décembre a notamment augmenté de 0,5% chez les femmes, mais est resté stable chez les hommes. Il a par ailleurs baissé de 0,2% chez les moins de 25 ans. Au contraire, le nombre de demandeurs d’emploi le mois dernier a augmenté de 0,2% chez les 25-49 ans et de 0,6% chez les 50 ans ou plus.

219 millions de chômeurs dans le monde en 2019 ?

Dans une interview accordée dimanche au JDD, le ministre du Travail avait dit s’attendre à "un mauvais bilan", mais restait néanmoins positif sur la suite. "Le pacte de responsabilité et de solidarité monte en puissance. Onze accords de branche ont été signés avec à la clé des milliers de créations d'emplois ou d'embauches d'apprentis", précisait-il.

Publicité
Selon un rapport publié le 20 janvier par l’Organisation internationale du travail (OIT), plus de 219 millions de personnes pourraient être sans emploi en 2019. Pour la France, l’organisation ne voit pas de baisse significative du chômage jusqu'en 2017, avec un taux qui devrait passer sous la barre des 10% (9,9%), le niveau de 2015.

En vidéo sur le même thème : L’Unédic pessimiste sur l’évolution du chômage en 2015 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet