8. Des retraités finalement plus prévoyants

Si 43 % des actifs déclarent n'avoir rien préparé par manque de moyens financiers, ils ne sont que 25 % chez les retraités à être dans cette situation. Y aurait-il une paupérisation des 50-60 ans, puisque le sentiment d'urgence et le pessimisme sur l'avenir de la branche retraite semblent aussi bien partagé par les actifs que les retraités ?

Publicité

Quoiqu'il en soit, l'achat de la résidence principale a elle aussi les faveurs des retraités (34,7 %), 29,1 % ont opté pour des livrets d'épargne, 25,8 % pour une assurance-vie, 7,5 % pour des placements immobiliers, 7,5 % pour des placements boursiers. Seuls 3,5 % des retraités ont ouvert un PERP.

Publicité

A noter que 6,7 % des retraités ont racheté des trimestres, 2,1 % ont joué la surcote, et 7,9 % cumulent emploi et retraite.

> A lire aussi : Comment doper vos revenus à la retraite