L'effet miroir

"Nous avons été éduqués dans le respect du patron et de l'entreprise. On s'est impliqué, on a tout donné pour la faire prospérer et pour, finalement, être jeté comme un kleenex. Beaucoup de cadres n'ont pas fait le deuil de leur dernier emploi. Ils en veulent à la terre entière et manquent un peu d'humilité face à leur statut de demandeur d'emploi. Ces souffrances existent à n'importe quel âge, mais elles sont beaucoup plus accentuées après quarante-cinq ans", confie Safia, animatrice du Club 45 +. A cinquante-sept ans et demi, cette conseillère de l'association Cefiac s'efforce de remettre les participants de son groupe sur les rails de l'emploi.

Les grandes et les petites entreprises, le chômage... elle connaît. Se remettre en question, bâtir de nouveaux projets et accepter une baisse de salaire contre une souplesse d'horaires sont les choix qu'elle a effectués. Alors, elle comprend et modère les réactions des membres du groupe, ceux qui accaparent la parole ou ceux qui sont parfois, à juste titre, agressifs. Enfin, à partir de leurs questions et de leurs attentes, elle donne quelques ficelles pour mieux se positionner dans l'entreprise, comprendre les codes comportementaux, savoir négocier.

Les CV passent de main en main, chaque membre y va de sa remarque. Et même entre profils et postes différents, toutes sont judicieuses, au moins utiles quant à la perception d'un tiers. Dans l'atelier de simulation d'embauche filmée, l'effet miroir est lui aussi implacable. La prise de conscience évidente. "Du coup, ces personnes voient leurs travers, l'importance de leur vocabulaire ''auto-dépréciatitif'', et comment adopter une nouvelle attitude", relève Safia. Tous en redemandent et c'est bien là la preuve du succès de ces quelques repères réappropriés. Des temps de convivialité informels naissent également entre les participants, comme une façon d'échanger encore astuces et bonnes idées.

Infos pratiques

Cité des métiers ParisCité des Sciences et de l'Industrie30, avenue Corentin Cariou, Paris XIXe.01 40 05 85 85.L'atelier "Retrouver une activité après 45 ans" reprend courant janvier 2007.Le "Club 45 +" devrait reprendre courant février mars 2007, s'inscrire à l'accueil.

Cité des métiers Marseille4/10, rue des Consuls, Marseille IIe.04 96 11 62 70."L'atelier 45 +" reprend en janvier 2007.Une permanence dédiée aux seniors a lieu chaque jeudi après-midi.

La Cité des métiers a réalisé un site pratique pour l'emploi des personnes de quarante-cinq et plus.

La Cité des métiers.

Le réseau des Cités.

Les projets Equal.

L'association Cefiac.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.