2 - Un contrat suspendu

Vous êtes libre de choisir ce que vous ferez de ce congé. Il s'agit bien souvent d'un temps pour voyager, s'occuper de ses enfants, tester la création d'une entreprise. Il peut également être utilisé pour travailler pour un autre employeur et exercer une nouvelle activité. Dans ce cas, vous aurez à vérifier que votre contrat ne comprend pas de clause de non-concurrence ou d'exclusivité. Car tout manquement à cette règle pourrait vous valoir un licenciement.

Attention : même en l'absence de clause, vous restez tenu par une obligation de loyauté envers votre entreprise. Renseignez-vous.

La rémunération : le congé sans solde par définition n'entraîne aucun revenu. Cependant, vous pouvez espérer financer une partie de ce temps en utilisant votre compte épargne-temps* proposé par certaines entreprises.

Sachez-le : pendant ce congé, le contrat de travail est suspendu… mais vous n'êtes pas pour autant protégé. Vous pouvez à tout moment être licencié, pour raison économique ou pour faute.

* ce compte permet, lorsqu'il existe, aux salariés de capitaliser une rémunération contre des congés légaux non pris pendant l'exercice de leur activité.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.