Réforme des retraites : l’allongement de la durée de cotisation pourrait être accélérée

Le président a toutefois admis que le système des retraites était en déséquilibre financier et que les finances devront donc être redressés pour l’entrée en vigueur du nouveau système universel, prévue en 2025. Il faudra en conséquence agir rapidement. La piste de l’accélération de l’allongement de durée de cotisation évoquée puis écartée, pourrait alors être réétudiée.

Rappelons qu’aujourd’hui, pour bénéficier d’une retraite à taux plein, les Français doivent cotiser 41,5 ans. D’après la loi Touraine de 2014 prévoyant de relever la durée d’un trimestre tous les trois ans à partir de 2020, ils devront avoir cotisé 43 ans, en 2035.

Pour accélérer le processus, le gouvernement pourrait décider de faire ce bond en seulement 5 ans. Cependant, si Emmanuel Macron veut "un régime en 2025 qui soit équilibré financièrement", il ne veut rien faire passer en force et entend "construire ensemble" par le biais d’une "grande négociation, d'un grand débat".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.