Si rien n'est encore décidé, le président semble avoir une idée bien arrêtée. Avant le lancement d'une vaste consultation citoyenne sur les retraites, ce lundi 26 août sur France 2, le chef de l'Etat a précisé sa pensée sur l'épineux projet de réforme.
AFP

Opération déminage. "Je préfère qu'on trouve un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l'âge". Cette petite phrase, émise lors de l’allocution post G7 d’Emmanuel Macron ce lundi 26 août 2019 sur France 2, a d’ores et déjà suscitée de nombreuses réactions.

Cette pensée va en effet à l’encontre des préconisations rendu mi-juillet par le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye. Celui-ci recommande un "taux plein" à l’âge "pivot" de 64 ans, assorti d’un système de décote/surcote.

Sur ce point particulièrement contesté, qui pourrait inciter les Français à partir plus tard à la retraite, "rien n'est décidé", a précisé Emmanuel Macron ; car avec "un accord sur la durée, si vous commencez plus tard, vous finissez plus tard, et quand vous commencez plus tôt vous partez plus tôt".

Ce revirement de situation s’opère-t-il en raison des prochaines mobilisations qui se préparent à la rentrée (le 21 septembre à l’appel de FO et le 24 pour la CGT)?

"Mais en quoi commencer à travailler tôt est-il un si grand désavantage, par rapport à quelqu’un qui fait des études et contracte des prêts étudiants?", s’interroge d’ailleurs un représentant des partenaires sociaux dans les colonnes du Figaro.

Cette question hautement inflammable sera sans doute débattue avec les différents partenaires sociaux que doit recevoir Edouard Philippe à partir du 5 septembre, précise Le Parisien.

Réforme des retraites : "ce n’est pas juste de décaler l’âge de départ"

Pour tenter de déminer le champ de bataille que s’apprête à affronter le gouvernement, Emmanuel Macron insiste désormais sur l’injustice que créerait l’allongement de l’âge de départ : "Ce n'est pas juste de décaler l'âge de départ". Certaines professions comme les infirmières, les aides-soignants et les enseignants actuellement très mobilisés seraient "lésées", a affirmé le chef de l'Etat.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Serez-vous concernés par le réforme des retraites

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.