La crise sanitaire de ces derniers mois a durement touché plusieurs secteurs, notamment la production d'électricité. Si l'été est assuré, l'hiver pourrait être plus compliqué...
Electricité : faut-il craindre un black-out dans les prochains mois ?IllustrationIstock

Une crise aux conséquences parfois inattendues. Depuis le début de la pandémie de coronavirus Covid-19, de nombreux secteurs ont dû s’adapter en France. Chômage partiel, fermeture, impossibilité de travailler… La société retrouve petit à petit son rythme de croisière, mais les conséquences pourraient encore être nombreuses dans les prochains mois. Si elles seront avant tout économiques, elles pourraient se manifester encore plus concrètement dans la vie des Français et un secteur pourrait être particulièrement touché dans les prochains mois : la production d’électricité.

Production d’électricité : une situation "inédite"

Comme l’explique Capital, les moyens de production d’électricité sont à un niveau de disponibilité "historiquement" bas. Dans un communiqué publié jeudi 11 juin, la société RTE, qui gère le réseau à haute tension de l’Hexagone, prévient qu’une "vigilance particulière" sera nécessaire dans les prochains mois, dès le début de l’hiver. "Pour l’été, la sécurité d’approvisionnement des Français sera assurée, même en cas de canicule et de sécheresse", a tenu à rassurer le président du directoire de RTE, François Brottes, lors d’une conférence de presse. Le pays pourra notamment compter sur sa capacité en énergies renouvelable et pourra également faire appel au réseau européen en cas de besoin.

Si la situation est assurée pour l’été, l’arrivée de l’automne puis de l’hiver pourrait-elle compliquer les choses ? Selon le président du directoire de RTE, la situation est "inédite" pour l’hiver prochain. Faut-il donc craindre un black-out dans les prochains mois ? Comment l’éviter ? Doit-on changer nos habitudes pour faire face à cette possibilité ?

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.