La socialiste Anne Hidalgo a remporté la mairie de Paris (54,3%), dimanche soir à l'issue du second tour des élections municipales. A 55 ans, elle succède ainsi à Bertrand Delanoë et devient ainsi la première femme maire de la capitale.
©AFPAFP

© AFP

Pari réussi pour Anne Hidalgo. La socialiste est en effet parvenue à battre sa rivale UMP Nathalie Kosciusko-Morizet dimanche, avec 54,3% des suffrages en sa faveur. "Merci aux Parisiennes et aux Parisiens de nous avoir fait confiance", a lancé la nouvelle maire de Paris après avoir appris sa victoire. A 55 ans, Anne Hidalgo s’apprête ainsi à sortir de l’ombre de Bertrand Delanoë dont elle était la première adjointe depuis 2011 pour prendre les rênes de la capitale. Souvent qualifiée de discrète, voire timide, elle va prochainement devenir la première femme maire de Paris. "Cette bataille de Paris, c'était la bataille de sa vie!" a souligné Jean-Louis Missika, le codirecteur de sa campagne, dans les colonnes du Figaro. "Elle est douce, chaleureuse, séduisante et en même temps tenace et très déterminée", confiait quant à lui son mentor Bertrand Delanoë à L'Express en septembre dernier.  De leur côté, ses détracteurs voyaient plutôt en elle l’image d’une "apparatchik" au caractère "sectaire".

Elle a pris sa carte du PS en 1994Née à la fin des années 1950 à San Fernando en Espagne, Anne Hidalgo est arrivée en France en 1961. Installée à Lyon avec ses parents, elle a grandi dans le quartier de Vaise. Naturalisée en 1973, elle dispose par ailleurs de la double nationalité depuis 2003. D'abord plutôt engagée dans les luttes syndicales, elle a pris sa carte du PS en 1994, avant d’entrer au cabinet de la ministre de l'Emploi Martine Aubry en 1997. Elle y a alors rencontré son second mari Jean-Marc Germain, bras droit de la maire de Lille et député PS depuis 2012. Devenue conseillère de la secrétaire d'Etat aux Droits des femmes Nicole Péry, Anne Hidalgo a ensuite pris la tête de la liste du PS dans le XVe arrondissement de Paris en 2001, après l'avoir emporté dans une primaire face à la fabiusienne Pervenche Bérès.

Elle a refusé un ministère pour se consacrer à sa bataille pour ParisTouché par cette inconnue aux grandes ambitions, Bertrand Delanoë a, quant à lui, décidé de lui donner sa chance en la chargeant du "bureau des temps" et de l'égalité hommes/femmes à la mairie de Paris. Un poste que la socialiste a mené de front, en même temps que son mandat de conseillère régionale d'Ile-de-France qu’elle a obtenu en 2004 et qu’elle poursuit d’ailleurs actuellement. Forte d’avoir hérité de l’urbanisme de Paris en 2008, Anne Hidalgo s’est même vue proposer un ministère en 2012. Ce qu’elle a refusé. Elle briguait alors déjà le siège de son mentor et voulait y consacrer toute son énergie. Quelques mois plus tard, en septembre, elle lançait d’ailleurs sa campagne. Et après 19 mois de travail acharné, elle est parvenue à atteindre son objectif. D’ici quelques jours elle prendra officiellement le siège de maire de Paris.

Vidéo sur le même thème - Anne Hidalgo : "Je rassemble plus que mon adversaire"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il vient avec un clown à son entretien de licenciement