Particulièrment attendu sur cette question, le nouveau maire d'Hénin-Beaumont est tiraillé entre respect de la loi, idéologie politique et orientation sexuelle.
© AFPAFP

© AFP

Officiellement, la ligne politique du Front National s’oppose au mariage entre deux personnes de même sexe. Mais une fois aux responsabilités, un élu ne mérite pas son écharpe s’il ne respecte la loi. Tout juste conduit maire d’Hénin-Beaumont, Steeve Briois se retrouve déjà avec cette question embarrassante à régler, tant pour des raisons politiques que personnelles.

La ligne politique

Marine Le Pen conserve une position ferme à l’égard du mariage gay qu’elle entend abolir si elle prenait un jour le pouvoir. Oui mais voilà, l’homosexualité du champion frontiste a été révélée au grand jour dans le livre Le Front National des villes, le Front National des champs signé du jeune blogueur Octave Nitkowski en décembre dernier. Ce dernier avait d’ailleurs vu son livre interdit de publication si les passages de la vie privée des personnes dont il révélait l’orientation sexuelle, dont celle de Steeve Briois, n’étaient pas retirés.

L’argument avancé par les avocats du FN était alors celui du "respect à la privée" quand le jeune blogueur défendait que cette information, dans le cadre du débat sur le mariage pour tous, prenait alors une dimension politique et qu’il fallait donc en faire état au cas où Steeve Briois soit élu. Quelques mois plus tard, le voici maire. Alors qu’en est-il?

"Respecter la loi"

Non démentie, l’homosexualité de l’élu frontiste n’est donc plus un secret pour personne et les regards se tournent alors vers l’édile Front National qu’il est devenu. Maintenant qu’il est maire, le vainqueur mariniste pourra donc être amené à célébrer des mariages entre couples de même sexe comme la loi lui impose mais en opposition avec la ligne de son parti.

Cette question lui est d’ailleurs posée dès lendemain de son élection par Thomas Sotto au micro d’Europe 1. Steeve Briois préfère alors botter en touche : "Nous verrons s'il y a des couples homosexuels qui souhaitent se marier à Hénin-Beaumont, voilà. Mais, entre nous, je ne célébrerai pas les mariages, c'est comme ça" tout en précisant que ce sera un adjoint qui s’acquittera de cette tâche imposée par la loi.

Comme le relève Le Figaro, quelques heures plus tard l’élu frontiste précise sa position sur RTL en affirmant qu’en tant qu’élu de la République, il s’engage à respecter la loi.

Une position prudente de la part de Steeve Briois qui sait que sur l'applcation de cette question, il sera particulièrement épié. 

Vidéo : Municipales 2014 : Marine Le Pen raille PS et UMP à Marseille

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.