Alors qu'elle soutenait officiellement Nathalie Kosciusko-Morizet dans la bataille pour la mairie de Paris aux élections municipales, en coulisses Rachida Dati n'aurait pas hésité à descendre l'ancienne ministre.
©AFPAFP

© AFP

Coup bas. Rachida Dati n’a pas été tendre avec Nathalie Kosciusko-Morizet, dans son dos. C’est en effet ce que révèle L’histoire secrète d’une élection capitale, écrit par les journalistes Bertrand Gréco et Gaspard Dhellemmes, et paru ce vendredi aux Editions du Moment. Cet ouvrage nous apprend notamment que l’ex-garde des Sceaux souhaitait la défaite de la candidate de son camp (UMP) pour la bataille de Paris et ce, alors même qu’elle lui avait officiellement accordé son soutien. "Je ne souhaite pas sa victoire, si Nathalie gagne elle n’a pas fini de nous faire chier!", aurait lâché Rachida Dati à son ex-conseiller en communication, Pierre-Yves Bournazel, rapporte les deux auteurs du livre.

Dati aurait même envoyé un sms à HidalgoEt si Rachida Dati n’a pas hésité à descendre son ancienne collègue auprès de son propre camp, elle ne s’est pas non plus gênée pour le faire auprès de leurs adversaires, ajoutent Bertrand Gréco et Gaspard Dhellemmes. Visiblement décidée à mettre des bâtons dans les roues à NKM et détachée de tout esprit d’équipe, la maire du 7e arrondissement de Paris aurait été jusqu’à envoyer un sms assassin à Anne Hidalgo, la rivale d’alors de l’ex-ministre de l’Ecologie. "NKM fout le feu à Paris !", lui aurait-elle envoyé par sms.

Mais du 7e arrondissement de Paris depuis 2008, Rachida Dati a été réélue dimanche dernier avec 55,47% des voix en sa faveur. De son côté, NKM n’est pas parvenue à conserver l’avance qu’elle avait au premier tour. Sa rivale socialiste Anne Hidalgo l’a en effet battue avec 53,34% des voix, contre 44,06% pour la candidate de l’opposition.

Vidéo sur le même thème : Rachida Dati insulte les journalistes

Vidéo : Rachida Dati insulte une nouvelle fois les journalistes