Le village alsacien de Dannemarie (Haut-Rhin), ainsi que celui de Lescar (Pyrénées-Atlantiques) ont tout deux connu une égalité parfaite des voix lors des élections municipales : l'un au premier tour, l'autre au second. Dans les deux cas, les édiles, tout comme les citoyens, ne savaient pas comment réagir. Et vous, auriez-vous su comment procéder ?
©AFPAFP

© AFP

Les deux communes françaises de Lescar (Pyrénées-Atlantiques) et de Dannemarie (Haut Rhin) ont connu des élections municipales assez originales qui ont pris au dépourvu électeurs comme élus.

Dannemarie (Haut-Rhin)

Dannemarie est une petite commune de 2 300 habitants, proche de Mulhouse. Le maire sortant, Paul Mumbach, et son opposant, Frédéric Hug, tous deux sans étiquette, ont fait jeu égal dimanche 23, lors du premier tour des municipales.Les deux candidats à la mairie ont recueilli 468 voix chacun, une égalité parfaite. Constatant le résultat inédit des élections, l’édile sortant a admis avoir été pris au dépourvu et "avoir dû appeler la préfecture pour savoir ce qu'il fallait faire"."C'est sans doute la même probabilité que de gagner au loto", avait commenté Paul Mumbach, qui était considéré avant le premier tour comme favori.Selon les autorités, les deux listes devaient être départagées par un second tour qui ressemblerait au premier. Dans le cas - hautement improbable - où les candidats auaient obtenu une nouvelle fois le même score, la liste présentant la moyenne d'âge la plus élevée aurait été proclamée élue.

Lescar (Pyrénées-Atlantiques)A Lescar, même situation qu’à Dannemarie, excepté que l’égalité parfaite à eu lieu au second tour !La proclamation a alors été bloquée pendant près d’une heure : il a fallu attendre la validation par la préfecture de l’ensemble de la procédure. En effet, une loi datant de la Révolution française dispose que c’est la liste à la moyenne d’âge la plus élevée qui est élue. Le maire sortant Christian Laine a donc été reconduit à son poste de manière assez inédite. Toutefois, cette élection malgré l'égalité parfaite n’est pas sans causer des frustations et déceptions (justifiées) puisque l’opposant compte étudier toutes les solutions juridiques pour déposer un recours contre ce résultat.

Vidéo sur le même thème : municipales, victoire de la droite, désavoeux pour Hollande

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Sibeth Ndiaye : "Tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, on mange plutôt des kebabs"