Alors que la loi interdisait de communiquer les résultats des élections municipales avant 20 heures, certains élus n’ont pas pu attendre et les ont publiés sur Twitter avant l’heure. Une imprudence qui devrait leur coûter une amende de 3 750 euros. Découvrez-les en images.

Ces élus qui n’ont pas su attendre 20 heures

©

©AFP

 

Ils ont parlé trop vite. Alors que les premières estimations des résultats du premier tour ont été données dès 19 heures, les médias et les politiques avaient pour interdiction formelle de communiquer dessus avant 20 heures. Mais, entraînés par leur joie, certains élus n’ont pas pu attendre l’heure imposée et se sont risqués à faire des commentaires sur Twitter. Postés à moins d’une demi-heure et parfois même à seulement quatre minutes de l’heure légale, ces messages pourraient bien coûter cher à leurs auteurs. La loi prévoit en effet une amande de 3 750 euros.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité