Le chef de l'Etat a réagi, durant le Conseil des ministres de mercredi, aux résultats du premier tour des municipales.  Il s'est exprimé au travers de sa ministre Najat Vallaud-Belkacem en promettant de "travailler au redressement du pays avec plus de force".
©AFPAFP

© AFP

La réaction de François Hollande, mercredi, était attendue à droite comme à gauche. Ce dernier ne s’est pas exprimé directement mais par la voix de Najat Vallaud-Belkacem lors du compte-rendu hebdomadaire du Conseil des ministres. Il a notamment estimé que le gouvernement doit entendre le message des Français de ce premier tour.

Hollande : réagir "sans attendre dimanche"

La réaction du président de la République se faisait attendre. Quatre jours avant le second tour, François Hollande s’est enfin exprimé, même indirectement. Ce dernier a en effet fait savoir par la ministre des Droits des femmes que le gouvernement devait  "tirer une leçon" du premier tour des municipales.

Najat Vallaud-Belkacem s’est exprimée devant la presse lors du compte-rendu hebdomadaire du Conseil des ministres. Elle a ainsi indiqué que "même si le scrutin n’est pas achevé, le président de la République a souligné", lors de cette réunion, "que sans attendre dimanche, il convenait d’entendre les Français quand ils s’expriment et même d’ailleurs, quand ils s’abstiennent de le faire". Le premier tour des élections a effectivement été désastreux pour les socialistes et le FN en a profité pour faire une percée. Face à ce désaveu, à la fois l’opposition et son propre parti le pressent de remanier le gouvernement. Aucune annonce n'a cependant été faite sur ce point-là.

La droite enfonce le clou

Le président de l’UMP a appelé le chef de l'Etat, mercredi matin, à s’exprimer publiquement dès cette semaine sur le "désaveu cinglant" des électeurs. Il l’a en outre exhorté à "dire qui sera le prochain Premier ministre", et ce, avant le deuxième tour des élections municipales. Jean-François Copé a conclu : François Hollande "doit changer de politique. (...) Qu'elle soit portée par quelqu'un d'autre me paraît important".

De son côté, le président de la République a estimé, par la voix de Najat Vallau-Belkacem, que "le gouvernement doit tirer une leçon de ce scrutin municipal: celle de travailler au redressement du pays avec plus de force, plus de cohérence et plus de justice sociale".

Vidéo sur le même thème : municipales 2014, y aura-t-il remaniement?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France