Dimanche soir, alors que Nadine Morano, Roger Karoutchi et Pierre Charon attendaient l'arrivée de Jean-François Copé au siège de l'UMP, l'ancienne députée de Meurthe-et-Moselle a fait des pieds et des mains pour qu'ils fassent un selfie tous les trois.
©Capture Ecran - vidéo BFM TV

Alors qu’il n’est un secret pour personne que Nadine Morano est une adepte des réseaux sociaux et notamment de Twitter, il semblerait qu’elle ait récemment jeté son dévolu sur les selfie, cette pratique qui consiste à se photographier soi-même seul ou entouré. Ainsi, alors qu’elle était en compagnie de Roger Karoutchi et Pierre Charon au siège de l’UMP dimanche soir, l’ancienne ministre a voulu en profiter pour faire un selfie. Tous les trois attendaient alors l’arrivée de Jean-François Copé, lequel devait commenter la victoire de l’opposition aux élections municipales. L’ambiance était donc à la fête.

"Roger, allez on se fait un selfie là !"Grâce aux caméras de BFM TV qui ont su capter l’instant,  on voit ainsi l’ancienne députée de Meurthe-et-Moselle dire à Roger Karoutchi : "Aller approche, Roger, allez on se fait un selfie là ! (…) on se fait un selfie qui va coûter cher", "le selfie de la victoire". Mais alors que le sénateur des Hauts-de-Seine n’est visiblement pas emballé par cette proposition et lui répond "Ah non non non ! Moi je ne fais pas de selfiies", Pierre Charon s’en mêle. "Moi je suis très selfie", déclare-t-il. Ce à quoi Roger Karoutchi rétorque : "Je suis pas convaincu que ça fasse la couverture du Closer, moi je dis ça je dis rien".

Mais Nadine Morano a finalement obtenu gain de cause. "Allez viens Roger oh ! Attend il nous faut le drapeau", l’entend-on lâcher avec son téléphone dans les mains et déjà en position, un large sourire aux lèvres.

Regardez la vidéo du selfie de Nadine Morano, Roger Karoutchi et Pierre Charon

Vidéo : Le selfie de Morano, Karoutchi et Charon

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.