C'est sans doute le sport favori des politiques : le tâcle entre eux. Et 2011 n'a pas manqué de beau jeu à ce niveau-là. Sur l'aile droite comme sur la gauche et au milieu, nos dirigeants s'en sont donné à coeur joie. Florilège.

Nicolas Sarkozy

"Nous en avons assez de vous entendre nous critiquer et nous dire ce que nous avons à faire."

"Vous avez perdu une bonne opportunité de vous la fermer !"  

Nicolas Sarkozy à David Cameron, lors du sommet européen sur la dette à Bruxelles, dimanche 23 octobre.

 

François Hollande

"La présidence Sarkozy aura été celle de tous les excès" 

"Nicolas Sarkozy est le président de ceux qui gagnent plus sans travailler" 

Le 22 octobre, en meeting, à Paris