Les pizzas de Robert Navarro

© maxpppCe sont des pizzas qui sont à l’origine de ce dossier qui fait aujourd’hui grand bruit : pas moins de  40 000 euros - en moins de trois ans - ont été dépensés dans une pizzeria de Montpellier (34), proche du siège départemental du PS à Montpellier et dont le patron est aussi un ami de… Robert Navarro, sénateur de l’Hérault.

Des frais de bouche bien élevés, qui agacent profondément le Bureau national du Parti Socialiste. Ce dernier avait d’ailleurs, dès septembre 2010, mis sous tutelle cette fédération.

Désormais soupçonné d’abus de confiance touchant aux frais de fonctionnement de la fédération PS de l'Hérault, Robert Navarro ne dispose plus de son immunité parlementaire au Sénat et une mise en examen rapide est plus que probable. Un caillou dans la chaussure de François Hollande : ce dernier avait pris Robert Navarro dans son équipe de campagne lors de la primaire socialiste.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.