Vérité, volonté, justice et espérance

title=© maxpppPour "redresser la nation", François Hollande désigne quatre grands principes : la vérité, la volonté, la justice et l'espérance. 

1. La vérité"Je ne serai pas le président qui viendra devant vous six mois après son élection pour vous annoncer qu'il doit changer de cap, qui reniera ses promesses faisant mine de découvrir que les caisses sont vides".

La phrase renvoie à Nicolas Sarkozy qui avait annoncé le 8 janvier 2008 en conférence de presse : "S'agissant du pouvoir d'achat, qu'est-ce que vous attendez de moi ? Que je vide des caisses qui sont déjà vides…" 

2. La volontéFrançois Hollande estime qu'il en faudra nécessairement pour "rétablir les comptes publics, relancer la croissance, soutenir les emplois …" Mais aussi réduire les inégalités et mieux répartir les richesses, ou encore maîtriser la finance. 

3. La justiceUn impôt équitablement réparti, une société sans privilèges, des soins accessibles à tous, de meilleurs salaires, "un vrai repos après des années de labeur", la possibilité de "vivre en paix et en sécurité partout"… C'est ainsi que François Hollande définit la justice, sur laquelle il compte s'appuyer pour présider. 

4.  L'espérance"Je veux retrouver le rêve français" déclare Hollande. Ce rêve français "qui donne à la nation sa fierté d'avancer, de dépasser ses intérêts et ses catégories d'âge et de classes pour se donner un destin commun, qui nous élève et nous rassemble."

Voilà qui en effet laisse songeur… Mais Hollande ne laisse pas les sceptiques de côté : "Je veux aussi combattre ce scepticisme qui mine la démocratie" lance-t-il.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.