Jack Lang à l’Education nationale et à la Culture

 

Jack Lang est véritablement plébiscité au ministère de la Culture (75%), et ce, à gauche (89%) comme à droite (61%). Il obtient à ce titre le score de préférence le plus élevé tous ministères confondus. 

Jack Lang devance l’actuel ministre Frédéric Mitterrand, cité par plus d’un tiers des personnes interrogées (35%), avec là encore assez peu d’écart entre sympathisants de gauche (31%) et de droite (39%). Nettement plus en retrait, François Léotard occupe la troisième position avec 17% des citations.

Les Français plébiscitent la gauche à l'Education nationale



 

Jack Lang apparaît égalemet comme le ministre de l’Education nationale préféré des Français âgés de 35 à 65 ans depuis 1981 avec 38% de citations. La préférence pour celui qui a occupé deux fois ces fonctions (de 1992 à 1993 et de 2000 à 2002) est encore plus marquée parmi les sympathisants de gauche (49%).

Luc Ferry, au quatrième rang avec 20%, est le premier homme politique de droite du classement. Ainsi, dans leurs choix, tout se passe comme si les Français âgés de 35 à 65 ans plébiscitaient la gestion de la gauche en matière d’Education nationale.

Ceci se remarque d’autant plus que chez les seuls sympathisants de droite, c’est encore un homme de gauche qui arrive nettement en tête, en l’occurrence Claude Allègre (34%), même si ce dernier a souvent à travers  ses déclarations affiché son soutien politique à l'actuelle majorité.

Notons enfin que l’actuel ministre en exercice, Luc Chatel, n’est que faiblement mentionné (8%).

Jack Lang : "la chance m'a été donnée de réaliser une sorte de révolution culturelle"

Planet.fr : Vous êtes l’homme politique le plus plébiscité du sondage, tout ministère confondu, comment réagissez-vous ?Jack LanJe suis très reconnaissant, je ne peux pas rester insensible, ça me touche… Ce qui me touche plus encore c’est d’avoir été cité à l’Education où ma carrière ministérielle a été bien plus courte qu’à la Culture…" 

A quoi devez-vous cette forte popularité ?J'ai mené à la Culture des actions en profondeur et en pleine harmonie avec François Mitterrand. La chance m'a été donnée de réaliser une sorte de révolution culturelle qui a imprégné aujourd'hui encore la vie des Français. Mais il faut aussi être modeste : j’ai eu la chance de la longévité, en faisant une carrière exceptionnelle de 10 ans à la Culture. Quant à l’Education, en seulement deux ans (de 2000 à 2002 sous Jospin ndlr) j'ai gagné la confiance des profs, des élèves, des étudiants... Et j'aurais aimé consolidé ce que nous avions entrepris, pour approfondir, aller plus loin et transformer encore beaucoup de choses..." 

Vous avez cité François Mitterrand…Nous formions un duo indissociable, avec une vraie complicité intellectuelle, une amitié, et les mêmes ambitions, la même volonté… nous avions une grande force ensemble. Aujourd’hui le pays doit retrouver une ambition culturelle assez forte. Il faut inventer de nouvelles frontières, déplacer d’autres montagnes… Toujours avec énergie et enthousiasme. 

Composition du gouvernement idéal

> Pierre Bérégovoy Premier ministre

>Jack Lang à l'Education et à la Culture

> Bernard Kouchner aux Affaires étrangères

> Jacques Delors à l'Economie

> Robert Badinter à la Justice

> Michèle Alliot-Marie à la Défense

> Charles Pasqua à l'Intérieur

> Meilleurs Premiers ministres de gauche et de droite

> Gouvernement idéal de gauche et de droite

> Méthodologie

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.