Sécheresse : dans quels départements l’eau coûte-t-elle le plus cher ?
La sécheresse fait rage dans l'Hexagone, et la situation ne devrait pas s'arranger de sitôt. Face à la crise, de nombreuses communes ont d'ores et déjà imposé à leurs habitants plusieurs restrictions sur la consommation d'eau potable. Savez-vous vraiment ce que vous coûte son accès à l'année ? Dans certains départements, la facture est plus salée qu'ailleurs… Découvrez lesquels.

La sécheresse qui touche en ce moment l'Hexagone amène de nombreux particuliers à repenser leur consommation d'eau potable au quotidien.  Soit, par obligation : pour économiser la précieuse ressource, de nombreuses communes ont imposé à leurs habitants des restrictions sur son usage. Soit, par conscience, écologique... voire économique. Car l'eau, en plus de se faire de plus en rare, a un prix.  

En moyenne, les Français paient 516 euros par an pour leur facture d’eau. Cela revient à 43 euros par mois. Mais il existe de nombreuses disparités à l'échelle régionale.

Si en moyenne, donc, un mètre cube d’eau coûte donc 4,30 euros, dans certains département, son prix grimpe au-delà de 6 euros…   

Prix de l’eau : comment est-il fixé ?

En France, il n’existe pas de prix fixe pour le mètre cube d’eau à l’échelle nationale. 

Chaque localité détermine elle-même son coût, en fonction de plusieurs facteurs, précise service-public.fr, notamment :

  • La distance, la qualité et la disponibilité des ressources en eau
  • Le relief, le type de réseau et la densité des abonnés ;
  • Le niveau des traitements dans les usines (eau potable et assainissement) ;
  • L'entretien et le renouvellement des infrastructures ;
  • Les taux de redevances : ils sont fixés par la loi en fonction des pollutions constatées dans
  • Les différentes zones des bassins hydrographiques et des efforts nécessaires pour les réduire.

Ainsi, on paie plus cher son eau dans le Nord et l’Ouest de l’Hexagone que dans le Sud et l’Est, par exemple. Dans notre diaporama, découvrez les départements où la facture d’eau est bien plus onéreuse qu’ailleurs. 

En outre, voici les 5 départements où l’eau coûte le moins cher, selon le dernier rapport de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, relayé par Capital

  1. La Réunion, avec un mètre cube à 2,66 euros en moyenne
  2. La Haute-Garonne, avec un mètre cube à 3,38 euros en moyenne
  3. La Haute-Marne, avec un mètre cube à 3,40 euros en moyenne 
  4. Les Alpes-Maritimes, avec un mètre cube à  3,41 euros en moyenne
  5. Les Alpes-de-Haute-Provence, avec un mètre cube à 3,48 euros en moyenne.

8. Orne

1/8
 8. Orne

Dans l’Orne, le mètre cube d’eau était en moyenne à 5,18 euros, selon le rapport 2019 de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement. 

7. Aisne

2/8
7. Aisne

Le mètre cube d’eau potable était facturé 5,18 euros en moyenne dans le département en 2019, selon les chiffres de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement. 

6. Seine-Maritime

3/8
 6. Seine-Maritime

En Seine-Maritime, la facture d’eau est particulièrement élevée, avec un coût de 5,45 euros par mètre cube, selon le rapport 2022 de de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement.

5. Martinique

4/8
5. Martinique

En Martinique, le mètre cube d’eau était en moyenne à 5,42 euros, selon le rapport 2022 de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement. 

Voir la suite du diaporama

4. Dordogne

5/8
4. Dordogne

Le mètre cube d’eau potable est facturé 5,67 euros en moyenne dans le département en 2022, selon les chiffres de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement. 

3. Côtes d’Armor

6/8
3. Côtes d’Armor

Dans les Côtes-d’Armor, la facture d’eau est particulièrement élevée, avec un coût de 5,74 euros par mètre cube, selon le rapport 2022 de de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement.

2. Essonne

7/8
2. Essonne

Le mètre cube d’eau potable était facturé 5,84 euros en moyenne dans le département en 2019, selon les chiffres de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement. 

1. Guadeloupe

8/8
1. Guadeloupe

C’est sur l’île de la Guadeloupe que la facture d’eau est la plus élevée en France, avec un coût de 6,52 euros par mètre cube, selon le rapport 2022 de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement