Le printemps est arrivé, c'est le moment de profiter de produits plus légers et plus diététiques. Les truites fraîches, faciles à préparer, vous attendent sur les étals du poissonnier. Et comme dessert ? Des fraises, sans hésitation, des fraises sucrées et pleines de promesses !

Plaisirs légers des beaux jours

Les fraises ont débarquéLes garriguettes sont déjà là... et même les fraises de Plougastel. Au XIXe siècle, la fraise de Plougastel était sur toutes les tables de Paris et de province. Puis, la tradition sa culture s'est éteinte dans les années 60. Mais aujourd'hui, sous l'impulsion de quelques fraisiculteurs, la reine des fraises reprend son rang.

Publicité
Publicité

Depuis le XIXe siècle, les conditions de travail se sont bien améliorées : les fraises sont cultivées en jardins suspendus, sous protection biologique et pollinisées par des bourdons.

Les fraisiers poussent dans un mélange de tourbe et d'écorces de pins, sur des tablettes à hauteur d'homme, ce qui facilite le travail et le suivi de la qualité des fruits. Grâce à cette évolution, la fraise de Plougastel retrouve ses couleurs.