Mandat de protection future : toutes les modalités importantes

Selon votre choix, l’acte peut porter sur votre personne, vos biens ou les deux. Un mandataire spécifique peut être nommé pour chacune des protections. Imaginions, une personne dont l’un des enfants travaille dans la sphère de la santé et l’autre dans celle de la finance. Elle pourra confier la protection de sa personne physique (choix de vie, etc.) au premier et celle de son patrimoine au second. Si la personne fragilisée n’a pas de proches, elle peut notamment sélectionner une personne morale dans la liste des mandataires judiciaires à la protection des majeurs.

Publicité

Révocable aussi longtemps qu’il n’a pas pris effet, le MPF peut être rédigé sous seing ou avec l’assistance d’un notaire (cf. article 489 du Code civil).