Les nombreux atouts du mandat de protection future

Cet acte de protection juridique (non judiciaire) présente plusieurs atouts :

- il protège la personne vulnérable et son patrimoine, sans quelle perde pour autant ses droits et sa capacité juridique aussi longtemps que « tout va bien ». Vous pouvez donc voter, gérer votre argent et vos biens tant que votre santé est OK. Le mandat prend fin si la personne retrouve ses facultés ou décède.

Publicité

- le MPF vous permet de choisir la (ou les personnes) à qui vous souhaitez confier votre protection tout en fixant ses limites. C’est donc vous qui délimitez l’étendue des pouvoirs délégués à un tiers. Celui-ci ne les exercera que si un médecin agréé par la justice constate officiellement que vos capacités physiques ou mentales sont altérées. Le mandataire que vous choisirez, par exemple votre conjoint, doit exercer cette mission gratuitement. Il ne peut pas être rémunéré.