Sommaire

Anticipez le financement de vos obsèques

Enfin, qui n’a pas vécu ce cas classique où il convient de régler plusieurs milliers d’euros pour financer les obsèques d’un parent décédé mais où les comptes dudit défunt sont totalement bloqués jusqu’à nouvel ordre ? Un cas de figure qu’il convient là encore d’anticiper. La bonne nouvelle tient au fait qu’en principe, mais surtout compte tenu de l’article 775 du code général des impôts, ces frais sont directement prélevés sur le compte du défunt. La mauvaise tient au fait qu'ils empiétent sur la part qui revient à vos héritiers. Aussi, pour éviter qu’ils ne soient contraints de s’en acquitter, il est essentiel que vos comptes soient au beau fixe au moment de votre décès.

En effet, bien que ceux-ci soient bloqués, il s’avère tout à fait possible de prélever (dans la limite du solde disponible) jusqu’à 5 000 euros sur le compte bancaire du défunt. C’est, tout du moins, ce que prévoit un arrêté du Journal Officiel. Tout en sachant que le mieux consiste encore à souscrire un contrat d’assurance obsèques (4 000 euros en moyenne). Lequel contrat aura le mérite de soulager vos proches, tant au niveau de l’organisation de vos obsèques qu’en ce qui concerne leur financement.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.