Il était l'un des couturiers les plus célèbres du monde, sinon le plus connu. Il était aussi l'un des plus riches… Découvrez l'incroyable fortune de Karl Lagerfeld qui détestait "les riches qui vivent au-dessous de leurs moyens".

L’incroyable fortune de Karl Lagerfeld : une collection à plusieurs millions d’euros ?

Il disait détester toute forme de nostalgie, tant et si bien que sa date de naissance réelle est restée un mystère. Karl Lagerfeld, directeur artistique de Chanel, est mort ce mardi 19 février, rapporte Le Monde. Et il laisse derrière lui un patrimoine très conséquent…

Publicité
Publicité

La fortune du Kaiser de la mode ne date pas d’hier : en mars 2000, il a décidé de se séparer de tout un pan de son mobilier, de ses tableaux, ses porcelaines, entre autres. Un peu avant sa mise en vente lors des enchères d’inauguration du siège parisien de Christie, la collection était estimée à au moins 200 000 millions de francs… Soit plus de 30 millions d’euros, comme le précise Libération.

Un tel trésor qu’il a pu acquérir grâce à un florissant business dont Challenges  révélait les coulisses en mars 2013 (article abonné). A l’époque, le grand couturier lançait sa chaîne de magasins à Paris, dans laquelle il est possible d’acheter du luxe "accessible". Sa propre griffe vend notamment des sacs, des parfums et des produits dessinés par ses soins mais produits en masse.

Mais ce n’est pas la seule activité que poursuivait l’Allemand le plus populaire de l’Hexagone : fort de nombreux contrats avec plusieurs grandes marques, comme Coca-Cola, Dior ou Fendi (LVMH), il pouvait compter sur 10 millions d’euros d’honoraires par an. A titre de comparaison, les salaires de la plupart des stylistes s’élèvent en général à 2 ou 3 millions d’euros par an et par griffe, rappelle Capital.