Lui prêter un logement

En tant que parents, vous pouvez prêter à l’un de vos enfants majeurs un logement qui vous appartient. Cela pour lui éviter le poids d’un loyer. Il s’agit d’une aide en nature, mais elle ne constitue pas une donation, et n’est pas rapportable lors de la succession.

Comment s’y prendre : inutile de rédiger un bail. En revanche, votre enfant doit souscrire une assurance multirisque habitation à son nom. Il sera logé alors à titre gratuit.

Des précautions à prendre : rien ne vous empêche de loger un de vos enfants pendant des mois, voire des années, mais attention, car si votre progéniture dispose de revenus modestes sans être dans un état de besoin, cela peut se retourner contre vous. Cette situation constitue parfois une bombe à retardement avec des jalousies et une réintégration de cet avantage en nature au moment de l’héritage. Le mieux est de désamorcer les difficultés à venir en réunissant la fratrie et en faisant le point devant un notaire.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.