Plusieurs modèles de smartphones ont été pointées du doigt car ils émettent des ondes en excès. Pas moins d'une quinzaine ont été recensés. Quels sont les téléphones qui diffusent de trop fortes radiations ?

Huawei, Nokia, Wiko… Voici certaines marques de smartphones qui dépassent la limite d'émissions d'ondes admises en France. 

L’Agence nationale des fréquences (ANFR), en charge des contrôles sur ce sujet, a épinglé 17 modèles pour le non-respect du débit d’absorption spécifique (DAS) autorisée.

Le site 60 Millions de consommateurs  a dressé la liste de ces modèles de portables qui doivent faire une nouvelle mise à jour afin d'émettre moins d'ondes électromagnétiques. Les fabricants doivent ainsi respecter la réglementation de l'ANFR concernant les mesures de radiations autorisées sur leur catégorie de téléphones. 

Des rappels à l'ordre pour les fabriquants de ces portables à bannir

Les rappels à l’ordre des fabricants de smartphones à radiations élevées sont peu connus des utilisateurs. En effet, les médias ne relaient pas assez ce fait important indique 60 Millions de consommateurs.

A noter que Samsung et Apple, les deux grandes firmes de ce business, n'ont pas été rappelées à l'ordre. Par contre, plusieurs marques connues comme Wiko, Huawei, Nokia ou Alcatel, ont eu un ou plusieurs de leurs modèles critiqués.

D'ailleurs, deux modèles ont été interdit en France. C'est en juillet 2019 que pour la première fois, deux portables de marques peu connues : le Leagoo S8 et le Allview X4 Soul Mini S ont été interdits dans l'hexagone. Les deux fabricants n’avaient pas réagi aux mises en demeure de l’ANFR, indique l’arrêté d’interdiction publié au Journal officiel.

Radiations excessives : les conséquences sur la santé

Les conséquences des radiations de ces smartphones sur la santé font l’objet de nombreux débats scientifiques. Notamment, leur éventuel lien avec les cancers du cerveau. Une analyse faite par plusieurs équipes de chercheurs. Dans les résultats publiés fin mai, le National Toxicology Program, un programme de recherche américain, explique avoir remarqué une hausse des cancers du cerveau et du cœur chez le rat qui a été sujet aux ondes électromagnétiques de manière intense, rapporte Santé Magazine.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande aux personnes qui appellent beaucoup dans la journée, d’utiliser un kit mains libres. En effet, l’éloignement du portable permet de diminuer l’exposition des ondes au niveau du corps, rapporte l'expertise de l'agence datant de 2013.

Dans un article de 2018, l'Anses recommande pour tous les utilisateurs, de privilégier les téléphones "affichant les débits d’absorption spécifique (DAS) les plus faibles".

Le DAS sert à mesurer les émissions auxquelles est exposée une personne un utilisateur de smartphone. Exprimé en watt par kilogramme (W/kg), le DAS ne doit pas dépasser 2 W/kg au niveau de la tête, 2 W/kg également au niveau du tronc, et 4 W/kg au niveau des bras ou des jambes.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.