L'hebdomadaire Le Canard Enchaîné vient de révéler qu'il y a une quinzaine de jours, l'Elysée est passé à deux doigts d'une énorme arnaque. Une bande d'escrocs a presque réussi à lui soutirer 2 millions d'euros. Planet.fr vous révèle les dessous de cette histoire.

maxppp

Ca n'est vraiment pas passé loin ! Sans la vigilance accrue d'un banquier, l'Elysée se serait vu dépossédé de 2 millions d'euros.

L'édition du 20 avril du Canard Enchaîné révèle que les faits remontent à une quinzaine de jours. Christian Frémont, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, raconte à l'hebdomadaire qu'"une bande organisée a réussi à se procurer le numéro de compte bancaire de l'Elysée, ainsi que l'organigramme de son service financier".

Faux patron d'Air FranceL'un des escrocs aurait ensuite téléphoné au Trésor Public, chargé de gérer les comptes présidentiels, en se faisant passer pour le patron d'Air France. Il aurait alors demandé 2 millions d'euros au titre de voyages officiels qui n'auraient pas été payés.

Toujours selon le Canard Enchaîné, un autre escroc serait ensuite entré en contact avec le banquier de l'Elysée, lui demandant "de virer un chèque de deux millions d'euros sur un compte à l'étranger". En effectuant quelques recherches, le banquier s'est aperçu que le fameux compte étranger se situait en Chine. Etonné par cette découverte et l'oubli de l'interlocuteur de lui communiquer le code de sécurité, il a contacté l'Elysée pour s'assurer du bien fondé de la transaction. C'est cette démarche qui a permis de mettre fin à la tentative d'escroquerie.

Publicité
Près d'un million d'euros déjà dérobés à un autre organismePour le moment, on ne connaît pas l'identité des escrocs, mais on sait qu'ils sont Français, établis à l'étranger. Selon Christian Frémont, ils n'en seraient pas à leur premier coup : "Ils ont essayé de faire le coup à plusieurs entreprises et parfois, cela a marché". Ainsi, le 25 mars, la bande d'escrocs avait déjà réussi à dérober 998 000 euros à l'Agence nationale pour les chèques-vacances, en faisant effectuer un virement sur un compte en Chine. Trois jours plus tard, ils auraient tenté de récidiver pour 2,5 millions d'euros, sans succès.

 

© MaxPPP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité