Le gouvernement a tranché : le mégawatheure sera revendu 42 euros aux concurrents d'EDF. A terme, cela signifiera forcément une hausse sur votre facture. Selon l'UFC-Que choisir, l'augmentation devrait représenter environ 30% d'ici 2015. Les explications de Planet.fr.

Dans le cadre de la nouvelle organisation du marché de l'électricité (loi Nome), EDF avait proposé aux pouvoirs publics un dispositif qui aurait conduit à augmenter la facture des particuliers de 5,1% à 6,5% par an jusqu'en 2015, inflation comprise, a révélé le site Les Echos. Ce n'est finalement pas le scénario choisi, mais l'importante augmentation du tarif annoncée sera bien là. Une nette rupture avec les hausses des dernières années, comprises entre 1 et 3%.

42 euros le mégawatheure
Pour rappel, la loi Nome prévoit de libéraliser le marché de l'électricité en Europe dès juillet 2011 afin de stimuler la concurrence. Dans ce cadre, EDF sera contraint de revendre jusqu'à 25% de sa production d'énergie nucléaire. Le tarif auquel les concurrents d'EDF pourront lui racheter une partie de sa production nucléaire vient d'être déterminé par le gouvernement.

Le prix pour l'Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique) a été fixé par le gouvernement à 40 euros le mégawatheure dès le 1er juillet 2011, puis 42 euros dès le 1er juillet 2012, comme le souhaitait EDF. Henri Proglio, patron d'EDF, estimait que sous ce prix, cela aurait été du pillage, compte tenu des investissements d'entretien et de renouvellement du parc nucléaire.

Une hausse mécanique des factures
Sur son site internet, l'UFC-Que choisir rappelle que cette "décision se traduira mécaniquement par une hausse de tarifs". En effet d'ici 2015, le tarif réglementé que vous payez (aujourd'hui à 35 euros le mégawatheure) et le tarif Arenh de 42 euros devraient se rapprocher l'un de l'autre.

Publicité
Malgré le démenti d'Eric Besson quant à une prochaine hausse importante des factures d'électricité, la Commission de régulation de l'énergie aurait calculé qu'avec ce tarif de l'Arenh à 42 euros, le tarif EDF devrait augmenter de 11,5% en 2011, puis de 3,5% par an jusqu'en 2015, soit une hausse totale de 28%. Pour le moment, le gouvernement a seulement annoncé une hausse unique de 2,9% en juillet prochain, et pas de nouvelle hausse jusqu'au 1er juillet 2012. Mais il ne faut pas se leurrer, la facture électrique des Français augmentera d'autant plus après.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour: 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité