Le Press Club de Paris vient de dévoiler sa dernière sélection des prétendants au Prix Humour et Politique 2012, qui sera décerné le 8 octobre prochain. Pour la dixième fois consécutive, un jury de journalistes sacrera la phrase politique la plus drôle de l'année.

Qui succédera donc à Laurent Fabius, lauréat du Prix 2011, qui avait déclaré : "Mitterrand est aujourd’hui adulé, mais il a été l’homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d’espoir pour beaucoup d’entre nous".

A lire aussi : Les perles du bac

Voici la sélection 2012 :

Pierre CHARON, Sénateur de Paris :"Eva Joly, c'est un pour tous, tous pour un et deux pour cent".

François GOULARD, Président du Conseil Général du Morbihan :"Etre ancien Ministre, c'est s'asseoir à l'arrière d'une voiture et s'apercevoir qu'elle ne démarre pas".

Nadine MORANO, ancien Ministre :"Me faire passer pour quelqu'un de raciste, je trouve cela choquant... Ma meilleure amie est tchadienne, donc plus noire qu'une arabe".

Thierry MANDON, nouveau Député PS de l'Essonne, qui a battu le Député sortant Georges Tron :"Ca lui fera les pieds !".

Philippe POUTOU, ancien candidat NPA à la Présidentielle :"Je n'ai pas l'habitude d'être seul : on arrive chez le patron en groupe, on séquestre en groupe"

Et, en prime une Raffarinade, prononcée au entre les deux tours de la Présidentielle :"La gravité de la crise, c'est la crise de la gravité".

Le jury a tenu à saluer le Premier ministre David Cameron pour son humour très britannique :"Quand la France instituera un taux de 75 % pour la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu, nous déroulerons le tapis rouge aux entreprises françaises".

Daniel COHN-BENDIT, Député européen s‘adressant à Eva Joly : "Si tu te retires, ça crée un vide. Si tu continues, tu tombes dans le vide".

Nora BERRA, Secrétaire d‘Etat en charge de la Santé, qui conseillait sur son blog au plus fort de l‘hiver : "Je recommande aux personnes les plus vulnérables (sans-abri, nourrissons et personnes âgées) d‘éviter de sortir".

Jack LANG, Député du Pas-de-Calais : "Je ne voulais pas être parachuté d‘en haut".

Bernard CAZENEUVE, Député-maire de Cherbourg, porte-parole de François Hollande : "L‘heure d‘été aura surtout un avantage : c‘est une heure de moins de Nicolas Sarkozy".

Brice HORTEFEUX, Député européen, conseiller de Nicolas Sarkozy : "Passer de rien à chef de l‘Etat, Hollande va souffrir".

Et, en prime, une Raffarinade : Jean-Pierre Raffarin s‘adressant à Nicolas Sarkozy : "Travaille tes silences, baisse d‘un ton".

Thierry MARIANI, Ministre des Transports : "C‘est plus facile de pacifier la Libye que l‘UMP".

Chantal JOUANNO, Sénatrice UMP de Paris : "La droite à Paris, c‘est la guerre des boutons avec des bazookas".

Jean-Christophe LAGARDE, Vice-président du Nouveau Centre : "0% pour un fromage c‘est bon pour la santé mais pas pour un sondage présidentiel".

Christian JACOB, Député de Seine-et-Marne : "Le socialisme c‘est vraiment une île au milieu des terres".

Ségolène ROYAL, Présidente de la région Poitou-Charentes, à la veille des primaires socialistes : "Ce n‘est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage".

André SANTINI, Député-maire d‘Issy-les-Moulineaux : "Hervé Morin est un peu court, il va sauter du pont de Normandie mais je ne sais pas si l‘élastique est bien fixé".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.