2. 13 mars 1980, centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux

Situation géographique : Saint-Laurent-Nouan, Loir-et-Cher, France.

Niveau de gravité : 4 (sur 7, selon l'échelle INES, International nuclear event scale, échelle internationale des évènements nucléaires).

Ce qui s'est passé : Onze ans après un premier accident grave, la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux en connaît un nouveau le 13 mars 1980. Cette fois-ci, c'est dans le réacteur A2 que la fusion de deux combustibles commence. Une plaque métallique vient boucher des canaux, empêchant le refroidissement normal des combustibles.

Conséquences : Très abîmé, le réacteur A2 de la centrale ne fonctionnera plus pendant 2 ans et demi. Il est classé au niveau 4 sur l'échelle INES, comme l'accident de 1969, mais on considère tout de même que c'est l'accident nucléaire le plus grave que la France ait jamais connu.

© Clicgauche / Wikimédia Commons

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.