La Lozère, championne de l’emploi

4,2% de taux de chômage, moitié moins que la moyenne nationale (à 9,2%). On peut dès lors parler de plein-emploi pour le département le moins peuplé de France (77 000 habitants). Bien que les jeunes en partent massivement, faisant baisser le nombre des 20-40 ans de 13% ces vingt dernières années. Car la région vit essentiellement de l’agriculture et manquent au final d’emplois qualifiés : électriciens, plombiers, chauffeurs de poids lourds… Un cinquième des postes à pourvoir dans ce domaine ne trouvent pas preneur malgré les offres. Il s’agit donc « faux plein-emploi », liés notamment au fait que les actifs soient partis. Ceux qui restent travaillent souvent pour les secteurs public et parapublic (écoles, hôpitaux…).  Près d’un emploi sur deux en Lozère, bien plus que la moyenne nationale.

© wikimedia

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.