Le nouveau dérapage raciste de Jean-Marie Le Pen
Interviewé par France Soir sur sa vie familiale et politique, Jean-Marie le Pen a fait un nouveau dérapage raciste en répondant à une question sur le communautarisme.

© Dans une interview publiée lundi 18 avril, France Soir a interrogé Jean-Marie Le Pen sur ses relations avec ses filles. Alors que le quotidien évoque une Marine Le Pen moins "sulfureuse" que son père à propos de l'immigration, Jean-Marie Le Pen réplique en affirmant que "l'immigration est le phénomène n°1 du XXIe siècle" et que "si nous ne réagissons pas", "nous serons minoritaires et "ils" ne nous ménageront pas". 

Publicité
Publicité

"Qui les arrêtera ?"
Suite à ces déclarations, Jean-Marie Le Pen répond à la question "Condamnez-vous le communautarisme ?" en dénonçant les villes "majoritairement étrangères" : "Roubaix, 60 % d'immigrés maghrébins ! Si vous attendez le jour où ça brûle pour en prendre conscience, il sera un peu tard. Vous avez vu les foules en Egypte, en Tunisie, en Syrie ? Le jour où vous avez une foule comme ça qui descendra les Champs-Elysées ! [...] Qui les arrêtera ?".

L'ancien président du FN conclut en lançant "ils veulent sodomiser le Président. Ils se donnent ça comme objectif : arriver jusqu'à la grille du Coq, l'enfoncer, et ensuite "le" sabrer ?". 

Ce nouveau dérapage rappelle l'ancienne réputation du Front National que Marine Le Pen tente de changer. La question reste de savoir si, par ces déclarations, Jean-Marie Le Pen aura nui à la nouvelle réputation du FN.

Crédit photo : © Kenji-Baptiste OIKAWA/Wikimedia

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :