En attendant le procès

Après cette décision du Grand Jury, et la volonté de DSK de plaider non coupable, chaque partie (accusation et défense) va reprendre tout le dossier afin de trouver les éléments permettant la condamnation pour les uns, l'acquittement pour les autres. Les avocats de Dominique Strauss-Kahn auraient d'ores et déjà engagé des détectives privés chargés d'enquêter sur l'affaire.

Après l'enquête, la police a confié son dossier au procureur. Contrairement au système français, celui-ci est élu par les citoyens. Il devra donc absolument convaincre pour être réélu, et démontrer avec quelle énergie il est prêt à envoyer les criminels en prison. Le procureur en charge de l'affaire de Dominique Strauss-Kahn vise justement la réelection en novembre 2012.

Rassembler les preuvesIl s'agit alors pour chacun de rassembler les meilleures preuves, expertises et témoins pour accréditer la thèse défendue. Il va sans dire que plus l'accusé est fortuné, plus la défense a de moyens pour trouver ces éléments. C'est d'ailleurs souvent la raison pour laquelle 95% des accusés plaident coupable pour préférer une négociation de la peine. Dans le cas de Dominique Strauss-Kahn, son salaire au FMI, les propriétés immobilières dont il dispose avec sa femme et le million de dollars qu'il souhaitait laisser pour caution contre sa liberté, laissent supposer qu'il ne manquerait pas de moyens. Désormais libre, il pourra activement participer à la préparation du dossier de sa défense.

Mais rappelons que, durant cette phase de recherche de preuves, DSK pourrait, à tout moment, décider de plaider coupable et entrer en phase de négociation avec le procureur.

Un juge plutôt effacéDe son côté, contrairement à ce qui se passe en France, le juge a un rôle beaucoup plus passif. Il contrôle le bon suivi de la procédure et la recevabilité des preuves. Il reçoit l'accusation et la défense lors d'audience préliminaires où sont présentées les preuves recueillies au fur et à mesure et où sont traités les problèmes éventuels de procédure

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.