Quels sont les risques judiciaires pour DSK ?

© maxpppEn tant que patron du Fonds Monétaire International (FMI) au moment des faits, Dominique Strauss-Kahn bénéficie d'une immunité diplomatique. Mais elle ne peut pas s'appliquer dans cette affaire puisque cette immunité exige que les faits reprochés se soient déroulés dans le cadre de ses fonctions officielles.

Obligé de rester sur le territoire ?Après la décision de la première juge, DSK est resté en détention provisoire. Elle a estimé que l'ancien patron du FMI ne présentait pas les garanties nécessaires quant à sa présentation au procès. Le précedent Roman Polanski, que la justice américaine essaie de rattrapper depuis plus de 30 ans après sa fuite en Europe, a vraissemblablement fait pencher la balance en faveur d'une incarcération prolongée.

Selon Christopher Mesnooh, avocat à New York, interrogé par France Soir, il était pourtant "inconcevable que Dominique Strauss-Kahn soit incarcéré".

Dans les colonnes du Figaro, un autre avocat de Washington précisait que "si c'était un citoyen ordinaire, l'interdiction de voyager serait plus que probable, mais dans le cas de Strauss-Kahn, une personnalité politique ultraconnue, peut-être sera-t-il autorisé à le faire". La juge américaine en a décidé autrement.

Finalement, lors de l'audience du 19 mai dernier, les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont réussi à convaincre le juge Michael Obus de remettre leur client en liberté (mais hautement surveillée).

Jusqu'à 74 ans de prisonS'il est finalement condamné, la peine de prison que pourrait devoir subir DSK dépend de la charge retenue contre lui. Aujourd'hui, les chefs d'accusation sont au nombre de sept : Acte sexuel au premier degré (compté deux fois), tentative de viol au premier degré, agression sexuelle au premier degré, emprisonnement illégal au second degré, attouchements non consentis, agression sexuelle au troisième degré. Les peines étant cumulables aux Etats-Unis, le président du FMI encourt 74 ans de prison.

© MaxPPP

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.