Sommaire

11. Hadopi, la suite

"J'irai jusqu'au bout. (...) Il n'y pas de liberté sans règles. Comment peut-on accepter que les règles qui s'imposent à toute la société ne s'imposent pas sur Internet ?""En défendant le droit d'auteur, je ne défends pas seulement la création artistique. Je défends aussi l'idée que je me fais d'une société de liberté où la liberté de chacun est fondée sur le respect du droit des autres."

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.