Lors de sa comparution lundi 6 juin devant le juge à New York, Dominique Strauss-Kahn a confirmé ce que tout le monde pensait déjà savoir : il plaide non coupable pour toutes les accusations portées par la jeune femme de ménage du Sofitel. Quelles stratégies s'ouvrent désormais à lui ? A la plaignante ? Au procureur ? Quels sont les faits qui plaident en sa faveur ? Et en sa défaveur ? Le point par Planet.fr

maxppp

Dominique Strauss-Kahn plaide non coupable

Publicité
Officiellement inculpé des chefs d'accusation d'acte sexuel criminel au premier degré, de tentative de viol au premier degré, d'agression sexuelle au premier degré, d'emprisonnement illégal au second degré, d'attouchements non consentis et d'agression sexuelle au troisième degré, Dominique Strauss-Kahn a décidé ce lundi 6 juin de plaider non coupable pour toutes ces accusations.

Le suite de l'affaire DSK passera donc désormais inévitablement par la case procès. La prochaine comparution de l'ancien patron du FMI est prévue pour le 18 juillet à 14h.

© MaxPPP

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité