En cas de défaite à l'élection présidentielle, Nicolas Sarlozy a parlé d'abandonner la vie politique. Et au cas où il ne saurait pas encore quoi faire après, voici nos 10 propositions.

 

Avocat

Avocat de formation, Nicolas Sarkozy dispose d'une Maîtrise de droit privé (1978) et du Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (1981). Profession qu'il a notamment exercée en créant son propre cabinet " Leibovici - Claude - Sarkozy " en 1987.

Publicité
Publicité

Rebaptisé aujourd'hui C laude & associés, il est quasi certain que le cabinet lui tendrait les bras en le voyant revenir aux sources et toquer à sa porte.

D'autant que Nicolas Sarkozy en a sans doute encore appris sur la justice à travers l'affaire Woerth-Bettencourt, celle des "fadettes" ou encore le dossier Karachi…