Successeur de Jean-Louis Borloo, le député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, a été élu jeudi président de l'UDI avec 53,49 % des voix face à Hervé Morin (46,51 %). Samedi 15 novembre, un congrès houleux a tenté de mettre le parti en ordre de marche. Interview de Dominique Paillé, membre fondateur de l'UDI.
© AFPAFP

Votre congrès a été viril. Hervé Morin n’a pas pris la parole, il s’estime "le vainqueur moral" de l’élection et n’a pas assisté au discours de Jean-Christophe Lagarde…

Ceux qui divisent ont tort mais Hervé Morin est venu ! Cela marque à la fois son désir de construire au sein de l’UDI et sa mauvaise humeur d’avoir été battu. Jean-Christophe Lagarde n’a pas prononcé de mots durs, insultants, blessants, dans cette campagne, il est désormais en position d’être magnanime.

Comment est l’ambiance au sein de l’UDI ?

C’est plutôt apaisé, les gens sont satisfaits d’avoir un chef, même ceux qui n’ont pas voté pour lui, à l’exception de Jean-Christophe Fromantin (député-maire de Neuilly) et d’Hervé Morin. Mais tous ceux qui ont voté pour ce dernier, comme Philippe Vigier (député UDI d’Eure-et-Loir), ont compris que la division était fatale. Ils étaient présents au congrès de samedi et sont pleins de bonne volonté pour que le rassemblement soit effectif.

Jean-Christophe Lagarde s’est quand même fait qualifié de "petite frappe", c’est extrêmement violent…

Il a reçu des coups sur la tête mais il n’en a pas donné. Le rassemblement est possible et la raison doit l’emporter. Hervé Morin a le Nouveau centre derrière lui mais ses militants ne comprendraient pas une scission avec l’UDI. Hervé Morin est déçu, de mauvaise humeur car il était donné favori et n’a pas gagné, mais il ne commettra pas l’irréparable. Et toutes les suspicions sur des votes litigieux, de clientélisme, vont s’éteindre.

>> Lire aussi : Jean-Christophe Lagarde : qui est le nouveau patron de l'UDI ?

Elles valent pour Jean-Christophe Fromantin, avec un score étoffé acquis à Neuilly, et pour Hervé Morin dont le score dans l’Eure en pourcentage n’était pas loin de celui de Jean-Christophe Lagarde dans le 93. Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage mais il y a eu un verdict populaire avec 1300 voix d’écarts, ce n’est pas négligeable. De plus, 300 000 euros ont été dépensés pour que des huissiers puissent faire leur travail en toute indépendance.

Nicolas Sarkozy, s’il emporte l’UMP, va-t-il jouer sur vos divisions ?

Le centre aujourd’hui, c’est l’UDI et le Modem. L’UDI a un chef et des troupes quand le Modem n’a qu’un chef, François Bayrou. Si Hervé Morin souhaite partir, il part avec un groupuscule. J’ai accompagné Nicolas Sarkozy depuis 1988, je peux vous dire qu’il ne fera qu’une seule bouchée d’un homme pour lequel il n’a aucune espèce de considération. Si Morin veut jouer la carte Sarkozy contre l’UDI, il va se brûler les ailes. Il n’aurait au bout de quelques semaines aucune valeur marchande et disparaîtrait de la scène politique. La voie de l’UMP est sans issue.

Quel est l’avenir immédiat de l’UDI ?

Nous avons besoin d’un vrai projet pour le pays. Il est impératif que nous ayons des alliances claires pour les cantonales et les régionales, et que l’ensemble de nos familles marche dans le même sens. Il ne faudra pas de couacs et c’est certainement le plus difficile à l’avenir. En 2015, pour ces élections, nous pourrions avoir des alliances UDI-Modem, UDI-Modem-UMP, ou UDI-UMP, mais toujours en regardant ce qui se passe localement. Il n’y aura pas d’alliances avec le PS, nous appartenons à l’opposition.  

N’avez-vous pas peur que l’UDI se transforme en armée mexicaine en distribuant des postes pour réconcilier tout le monde ?

C’est un risque. Mais la grande qualité de Jean-Christophe Lagarde c’est de savoir être opérationnel. C’est un organisateur qui parfois peut manquer de souplesse mais c’est aussi la marque de sa grande détermination à faire fonctionner les appareils politiques. J’ai confiance.

Propos recueillis par Eric Coder

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.