Sommaire

9. 9 avril 2003 : la chute de Bagdad

9. 9 avril 2003 : la chute de Bagdad© Creative Commons

Paris Match du 9 avril 2003

Le 20 mars 2003, George Bush Junior, alors président des Etats-Unis d'Amérique, lance une opération d'invasion de l'Irak, sous prétexte que le régime de Saddam Hussein détiendrait des armes de destruction massive.

Dès le 9 avril 2003, les forces armées américaines envahissent la capitale, Bagdad. L'offensive est officiellement terminée après qu'un char américain a renversé la statue de Saddam Hussein sur la place Ferdaous, à Bagdad.

Les armes de destruction massive ne seront jamais trouvées...

En 2009, malgré les promesses de Barack Obama pour un retrait rapide des troupes, les Américains occupent toujours l'Irak.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.