Sommaire

14 juillet 2002 : Maxime Brunerie tire sur Jacques Chirac

14 juillet 2002 : Maxime Brunerie tire sur Jacques Chirac© Creative Commons

Paris Match du 25 juillet 2002

Lors du défilé du 14 juillet 2002, un jeune homme, Maxime Brunerie, tente de tirer sur le président de la République française, Jacques Chirac.

Il rate sa cible grâce à l'intervention de certains spectateurs qui dévient la trajectoire de l'arme.

Il est arrêté et jugé en novembre 2004. Jugement durant lequel il a sollicité le pardon de l'ancien président.

Il a été libéré le 3 août 2009.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.