Sommaire

Faire l'amour

Les expressions familières et argotiques pour désigner l'acte sexuel en lui-même sont pratiquement innombrables : on peut faire des variations à l'infini en combinant des verbes plus ou moins évocateurs (mettre, monter, tremper, prendre...) et des termes et épithètes variés : "mettre le petit Jésus dans la crèche" ou "mener le petit au cirque", tout comme "tremper son biscuit" (ou sa biscotte) sont à cet égard de grands classiques, tout comme la fameuse "partie de jambes en l'air").

Certaines expressions vont droit au but ou presque ("aller aux cuisses"), d'autres prennent de longs détours (comme le très poétique "aller voir la feuille à l'envers", qui suggère des ébats bucoliques à l'ombre des arbres).

Certaines expressions sont très imagées (comme le célèbre "faire la bête à deux dos", que l'on doit à Rabelais), d'autres plus mystérieuses ("mettre Villejuif dans Pontoise"...).

Petit florilège non exhaustif :

  • Jouer à cricon-criquette ; jouer à la renverse ; jouer à "monte-là-dessus"
  • Faire une partie de traversin
  • Faire la danse à plat (ou "la danse du loup")
  • Faire des pirouettes sur le nombril
  • Mettre son pain au four (ou le saucisson dans la brioche...)
  • Piquer l'ail dans le gigot
  • S'en faire donner dans les baguettes (qui désignent les jambes en argot)
Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.